Imposer une playlist à son DJ, bonne ou mauvaise idée ?

Fournir la liste des musiques de la soirée au DJ

Dans le cadre de notre activité de disc-jockeys en franche comté et alsace, il arrive parfois que certains de nos clients-organisateurs cherchent à nous imposer une liste de titres tellement conséquente qu’on pourrait quasiment assurer la prestation d’animation sur trois jours !

 

Dans le souci permanent de satisfaire notre clientèle qui se veut – et c’est bien légitime – exigeante, nous tenons à garantir une personnalisation totale de chaque évènement. Cela dit, nous nous permettons de vous proposer quelques arguments et mises en garde pour ne pas tomber dans les pièges de la fameuse « playlist à donner au DJ ». Ce ne sont que de simples conseils. Rassurez-vous, nous continuerons à accepter les playlists qui nous sont proposées. D’autant plus que dans la majorité des cas, celles-ci sont parfaitement adaptées.

 

1 . En moyenne, nous diffusons une quinzaine de titres par heure. Pour une soirée dansante de minuit à 6h00 du matin, il faudra donc compter sur la diffusion d’une centaine de musiques environ. Une liste de 300 morceaux serait donc totalement démesurée.


2 . Pour bien faire, revenons un instant sur le rôle principal du DJ (quand il faut faire danser les invités !) : c’est d’adapter sa programmation musicale en temps réel et en fonction de la réaction des danseurs sur la piste. Afin de satisfaire le plus grand nombre, il serait dommage pour lui de devoir respecter à la lettre une liste préétablie par les organisateurs (avec parfois même un ordre de diffusion précis !), qui le priverait totalement de flexibilité, ce qui serait dommageable pour tous… Et finalement, le rôle du DJ ne se résumerait plus alors qu’à un simple rôle de jukebox…


3 . Autre point évident : composer une looooonngue playlist de soirée est aussi chronophage qu’inutile. En effet, non seulement la préparer vous prendra beaucoup de temps, mais en plus, il faut aussi être conscient que finalement, un grand nombre de titres que vous aurez sélectionnés ne seront pas diffusés, faute de temps tout simplement… Le temps que vous aurez perdu à choisir des titres que vous n’entendrez probablement même pas pourrait surement être mieux utilisé pour les autres préparatifs. Autant donc vous concentrer sur les étapes essentielles de votre organisation. Non ?


4 . Pour faire bouger les invités à une fête, il faut que la musique soit un minimum dynamique et dansante. Sur les playlists que nous recevons, on peut souvent constater une grande quantité de titres, qui, bien qu’ils plaisent aux organisateurs, (ou même à nous !), ne seront efficaces… que pour vider la piste de danse ! Nous comprenons bien que les organisateurs puissent avoir envie d’entendre ces musiques plus calmes voire mélancoliques, mais il faut toujours avoir à l’esprit que les invités ne danseront pas forcément dessus. Toutefois, nous vous accordons que certaines pourront parfaitement s’intégrer au fond musical d’ambiance du cocktail et du repas.


5 . Par expérience, on constate que les goûts des invités sont souvent différents de ceux des organisateurs. Pour la réussite d’une soirée dansante, il est important de satisfaire la grande majorité des participants. Si la playlist ne plait pas aux invités, ces derniers ne comprendraient pas pourquoi le DJ s’éternise sur des musiques inefficaces et pour lesquelles personne n’est réceptif, pour seul prétexte qu’elles figurent sur la « playlist imposée par les organisateurs ». A l’inverse, il nous arrive quelques fois de « négocier » avec les organisateurs pour passer des titres qu’ils nous ont absolument interdit, alors que les invités viennent nous les réclamer.

 

Ce n’est pas une fatalité mais imposer une playlist à son DJ peut parfois s’avérer lourd de conséquence (peu de danseurs sur la piste, soirée dansante qui se termine tôt, pas d’ambiance, invités qui ne comprennent pas les choix des organisateurs,…) Attention donc à ne pas tomber dans le piège d’une playlist trop rigide ! Sinon, il faudra vraiment être sûr de votre coup… et des goûts de vos invités !

 

Nous concevons tout à fait que la programmation musicale d’un événement doive ressembler aux organisateurs. C’est même essentiel ! C’est pourquoi nous recommandons de fournir à votre DJ la courte liste des musiques incontournables à votre fête. Nous conseillons une base de 10 à 15 titres. Des morceaux qui vous touchent peut-être plus personnellement, vous et vos proches, ou pour faire un clin d’œil à un invité en particulier…

 

Aussi, ce n’est pas un drame s’il y a plus mais vous comprendrez que 300 titres, et plus de 10 heures de musique, c’est tout simplement beaucoup trop ! Et il sera tout aussi important de lui indiquer les morceaux et les styles à ne surtout pas diffuser ! Le DJ de votre soirée n’aura ainsi pas de mal à parsemer les différentes musiques qui vous tiennent à cœur tout au long de sa programmation (qui restera dans son ensemble en fonction de vos attentes).

 

Faire confiance au DJ, s’appuyer sur son expérience et sa réactivité face aux danseurs, définir avec lui les grandes lignes de la programmation, fixer les musiques incontournables à la fête, blacklister les morceaux indésirables, c’est l’assurance d’avoir une soirée dansante à votre image ET réussie !

 

Extrai du site: http://www.dj-macon.fr/blog/imposer-playlist-complete-dj/

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Pascal Brocard k'Dance90 Animation - Belfort, Vesoul,Lure, Montbéliard, Mulhouse, dj-90,dj-70,dj-25,DJ-68